16/09/2020

Stéphane AMIOT dans Rue des Arts

Marie-Andrée BALBASTRE m'a invité dans l'émission RUE DES ARTS  sur RCF. Au programme : les dernières publications, les romans, les recueils.
Une émission placée sous le signe du Covid, enregistrée hors studio.

25/08/2020

Tous les dieux du ciel : un film à voir absolument


Ce n'est pas un film dont on sort indifférent ni indemne. Je peux comprendre que certain.e.s l'aient détesté tant son esthétique est particulière. C'est un choc qui rappelle celui éprouvé après Elephant man - et je n'avais que 11 ans ! Une plongée dans l'étrangeté, plutôt l'altérité, celle des corps, des esprits, des vies. Une étrangeté fascinante, attirante, belle. Une altérité qui dérange tant les personnages du film que les spectateurs. Ce film est classé dans la catégorie "film d'horreur", ce qu'il n'est pas. Tous les dieux du ciel est un film réaliste, un drame, qui colle au plus près de la vie ; le point de vue interne nous fait basculer dans les délires du protagoniste, Simon, qui gagne sa vie en bossant à l'usine au milieu d'ouvriers étrangement normaux qui ne peuvent le comprendre.
Tous les personnages sont forts. Ils ont des "gueules" qu'on n'oublie pas ; le héros est d'ailleurs celui qui a le physique le plus ordinaire, or c'est lui le plus étrange. Ils parlent peu mais leurs mots sont importants, tout autant que leurs silences. 
Tous les dieux du ciel est un film beau, l'image est magnifique. La bande-son est extraordinaire, très travaillée, et originale.
Alors, l'histoire ?
C'est ce que les critiques ont trouvé le plus faible. C'est ce qu'il y a de plus fort. Aucun pathos inutile, aucune chute rocambolesque ou extra-terrestre (eh oui ! - ceux que l'on voit à la fin font un pied de nez à toutes les fins de superproductions, souvent américaines, dont ils constituent le ridicule retournement final) mais un récit implacable tissé dans la trame de la réalité.
Alors l'histoire ?
C'est une histoire de rédemption, de bêtise de gamin qu'il faut payer toute sa vie, d'existence dépourvue de sens qui se construit autour d'une obsession liée à la faute originelle (ceux qui affirment que Simon est maltraitant envers sa soeur ne voient pas l'essentiel à mon avis), de folie aussi bien sûr, de corps, d'organes, de sang, d'horreur qui est liée à leur vue.
Tous les dieux du ciel est le premier film d'un réalisateur français, Quarxx.