15/10/2017

Caricatures d'Alain Guillemot au Salon du livre du Pont de Larn

 
 

Revue Saraswati n°15

Voici une nouvelle livraison de la revue Saraswati (revue de poésie, d'art et de réflexion) dont c'est le numéro 15.
 
Des univers poétiques à explorer, des articles, des critiques, des peintures... sur le thème des barques et des ponts.
Embarquement sur les eaux vives de la poésie.

 

 
 
 




 
 

10/10/2017

Attention !! Le Chasseur Abstrait

Attention !! Le Chasseur Abstrait apparaît en lien avec mon nom, en cherchant sur Internet.
Attention !! Aucun de mes recueils n'a été publié par cet éditeur.
J'ai bien signé un contrat avec lui en 2014... mais depuis je n'ai plus eu de nouvelles de cette maison d'édition ariégeoise.
Bien sûr, j'avais respecté tous les délais indiqués dans le contrat d'édition (remise du manuscrit Word, puis de la maquette au format PDF) et envoyé le chèque correspondant à l'avance "des 45 exemplaires que l'auteur s'engage à acheter et à payer" ; lequel a été encaissé très concrètement, dans le mois qui a suivi...
De mon recueil, Saisons de lagunage, il n'a plus été question.
Quant à ma mise en demeure de procéder à la publication de Saisons de lagunage, lettre envoyée en recommandé avec accusé de réception en avril 2016, à l'adresse du Chasseur... elle m'est revenue, n'ayant jamais été réclamée par son destinataire.
Alors, si vous voyez mon nom associé à celui du Chasseur Abstrait, dites-vous bien qu'il s'agit d'une erreur... UNE ENORME ERREUR.
Et je vous invite, poètes, romanciers, essayistes... à la prudence afin de ne pas commettre la même.

01/09/2017

Réalmont Fête du Livre 2017 Stéphane Amiot

Venez découvrir mes derniers livres, deux recueils de poésie : A l'enseigne de mes pas et A grands pas dans l'automne.

26/06/2017

A l'enseigne de mes pas Stéphane Amiot

 

A l'enseigne de mes pas - recueil de poésie - Editions Encres Vives Juin 2017

à commander chez l'éditeur : (prix 6€10)
Michel Cosem 2 rue des Allobroges 31770 Colomiers
ou chez l'auteur
 
 
A l'enseigne de mes pas -
 
l'appel des pierres
villes échouées comme des cimetières
au bout de nos pas
 
au-delà des sentes d'eau
la ville éphémère
ses ébats de lumière de brume
et de badauds
 
entre les lignes de ses déroutes
ses boulevards affamés             (extrait de la 4ème de couverture)